28 février 2011

Et après ?

  Oui et après ? Et alors ? a-t-on même envie de dire ! Qu’est-ce que cela va changer ? Juppé, Longuet, Guéant…  Bien ! Des petits nouveaux qu’on n’a pas encore vus dans la vie politique, et, de plus, qui n’ont JAMAIS eu de casseroles au cul eux ! Nous voici rassurés… Après, on va continuer la même politique égoïste et butée. Sarkozy(qui a gardé le rouquin comme conseiller pour les futures élections) a encore insisté hier sur la « peur de l’étranger ». Attention ! Ils vont... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 18:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 février 2011

Qui sont les poires ?

Quand le drapeau noir flotte sur la marmite, le peuple réclame du pain. Mais quand le drapeau est noir depuis tant d’années sur des pays dont les dirigeants crasses menacent les libertés et la paix, on ne sait quel hasard, quelle lassitude soudain font que le peuple rue et veut se faire entendre dans le chaos. Ce qui se passe en Tunisie, en Egypte, en Libye et dans tout le monde arabe est exemplaire en la matière. Que veut le peuple de tous les pays en gros ? Être heureux ! Vivre sa vie en toute quiétude, travailler, être libre et... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 12:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 décembre 2010

2011, de rêves en vers

"... Et le paysage à moitié démoli à moitié réveillé à moitié endormi s'effondre dans la guerre le malheur et l'oubli et puis il recommence une fois la guerre finie il se rebâtit lui-même dans l'ombre et le capital sourit mais un jour le vrai soleil viendra un vrai soleil dur qui réveillera le paysage trop mou et les travailleurs sortiront ils verront alors le soleil le vrai le dur le rouge soleil de la révolution et ils se compteront et ils se comprendront et ils verront leur nombre et ils... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 14:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 novembre 2010

ça jette un froid

Ben voilà, ça y est il fait froid. Très froid. Et c’est de nouveau le branle-bas de combat. Tout le monde en parle dans les infos. Les services sociaux sont débordés. Les bénévoles savent que nombreux seront laissés pour compte dans une rue glacée et hostile. Certains n’ont même plus leurs toiles de tente et abris de fortune installés dans les bois, puisqu’ils ont été délogés manu militari la semaine dernière. Et comme un écho au précédent, je crie d’alarme. Car dans les salons politiques où affaires, transactions et... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 10:08 - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 novembre 2010

Pauvres de nous

"DEUX MILLIONS D'ENFANTS PAUVRES EN FRANCE" Nous étions en novembre 2010. La France avait découvert environ 25 ans plus tôt dans les années 80/85 qu'à nouveau la pauvreté était un fléau pour certains, en son sein.Les années "pleines " étaient passées depuis longtemps déjà. Le développement des chaînes de télévision, après Mitterrand avaient relayé la presse écrite, par des formats différents et nouveaux et multiplié le nombre de reportages sur ces sujets. La tendance, était à cacher les pauvres. Eux-mêmes ne... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 15:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 mars 2010

Le courage

Le livre de Florence Aubenas me tombe des mains, déjà fini… Je l'ai lu en un jour. Admirative de cette femme qui fait tous ces efforts là pour simplement comprendre ce que des concitoyens qu'elle ne connaît même pas vivent… Pour l'aventure humaine certes, mais également parce que son métier devient là un sacerdoce. Et au fil des mots, des chapitres, on se rend compte à quel point de non retour nous en sommes arrivés. Oh, pas de suspens on se doutait bien que l'écriture de ce livre était un projet choc et il choque, malgré tout mêlé... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:17 - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 février 2010

Un vie en mots, passant…

J'ai toujours aimé lire ses livres. Annie Ernaux écrit sa peine, sa douleur, ses souvenirs. « Les années »,  un style simple, épuré, énuméré. La vie tout simplement qui s'égrène sur ce demi-siècle si plein de progrès, avec son lot de douleurs, de joies. Je le consomme tout doucement. C'est la génération de mes parents, la fin de la guerre qui occupe encore toutes les têtes. Les débuts des libérations de toutes sortes et des interdits qu'on transgresse. Comble de la frustration, ma mère, deux ans de plus seulement que la... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 13:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 février 2010

Ranger le passé

Ça y est ! J'ai enfin commencé à ranger mon grenier… !!! Et be… Depuis le temps. Alors j'ai commencé par de grands sacs de vieux vêtements, mais je ne peux m'en empêcher j'en ai récupéré quelques-uns au passage, genre tiens cette chemise est jolie, mais je peux la remettre ! etc. Donc trois sacs de vêtements à Emmaus et un sèche linge (à la ferraille) plus deux ou trois cartons de vieux papiers plus tard… Je tombe sur de vieilles photos… Tiens Ha ha !! Hugo viens voir !!! Regarde le chat quand il était petit… Oh il était... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 12:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 janvier 2010

[in]égalité[out]

Plus le temps passe, plus je m'agace (pour être honnête c'est plus mais…) ; je m'agace de tout. D'autant plus de la situation dont je peine à me sortir . Pour résumer, les inégalités dans ce pays sont un sujet tabou, dont personne ne veut parler réellement. C'est-à-dire que des gens, comme moi ; nous sommes 600 000 personnes quand même, ce n'est pas rien ; ne sont ni écoutés, ni aidés et se retrouvent épuisés.  Epuisés de chercher des solutions, que ce soit du travail, des aides que notre situation devrait permettre de... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 14:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
20 janvier 2010

Dans député il y a… dé et té

Les véritables assistés de ce pays ne sont pas les chômeurs en fin de droit et autres Rsastes… Ce sont bien les élus politiques de tous poils. Elus, réélus et ce depuis, pour certains, des dizaines d'années, ils ne siègent pas à la moitié des séances et balbutient plus qu'ils ne décident. Quand une avance est constatée dans un domaine, le recul est de rigueur dans un autre, ou le même quelque temps après quand le bord politique a changé. Imaginez une entreprise qui ne marcherait qu'avec des élus, payés un triple ou quadruple smic et... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]