05 octobre 2011

Pauvreté : C'est quand qu'on va où ?

Ce matin ce constat amer. Mon loyer me coûte trop cher. Je ne peux plus continuer. La fin du mois se situe aux alentours du 5. Et après ? Ben.... Des projets j'en ai. Bazarder tout et partir. Juste un peu plus loin pour voir si un avenir meilleur peut se profiler. Le courage. C'est ça le plus important. Eviter les coups. Arrêter de pleurer. Se battre contre des moulins à vent, encore et toujours. Quand l'argent manque, se battre est encore plus difficile. Ecrire un peu partout. Faire comprendre. Essayer (pfffouu pas facile) de garder... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2011

Je ne rêvais pas de cet autre Monde

Ce matin, j'ai acheté le Monde, comme souvent le samedi. J'aime bien, vendu avec, il y a un magazine, avec des sujets relativement intéressants (et des mots croisés). Et ce matin surprise, un Nouveau magazine appelé "M" . Couverture : Arnaud Lagardère. Bon, je me dis, on verra. Je m'en contrefous d' A. Lagardère. Première page pub Vuitton, deuxième page pub Rolex, troisième page pub Ralph Lauren, quatrième page... bon allez... du bon whisky, septième page à côté de l'édito : Gucci. L'édito m'arrête il est titré "un autre Monde". Ha... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 13:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 septembre 2011

DSK : la gauche décomplexée

Je ne savais pas comment appréhender ce retour triomphant de DSK. Je ne savais pas si j'allais regarder. Après avoir vu en direct à la télé, les discours des trois à la fête de l'Humanité. Discours pleins d'espoir, de gauche (enfin), d'envie de meilleur en partageant ; améliorer la vie difficile que nous menons (à échelle mondiale d'ailleurs). Combattre les difficultés, les inégalités, les problèmes et la galère sans ambition qu'une seule : réduire les inégalités que nous subissons. Et voici qu'entre la poire et le fromage nous... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 septembre 2011

2012 : la gauche fera-t-elle mal à droite ?

Cette semaine, un entretien avec l'historien Pierre Rosanvallon, dans Télérama me fait à l'instar du journaliste qui l'interroge, me poser cette question : les candidats à l'élection l'ont-ils lu ? ou en ont-ils l'intention ? Et notamment les socialistes. S'ils avaient pris le temps, ensemble, le temps d'une véritable réflexion sur notre avenir en commun, peut-être ne nous serions-nous pas enlisés dans ces Primaires que je trouve calamiteuses. Pierre Rosanvallon nous parle d'une nouvelle philosophie de l"égalité et du vivre... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2011

Pour des programmes sociaux, logiques !

A l'instar de beaucoup de Français, j'ai déjà fait mon choix pour ces Primaires. Ce qui me frustre c'est que le candidat que j'ai choisi et qui me semble le plus digne, honnête et le plus novateur dans cette campagne est loin d'être le favori. Où cela se complique, c'est que j'ai dans la tête un autre candidat de gauche, déclaré lui, qui me plaît bien. Et pour qui je voudrais bien voter au premier tour, en 2012. Mais le dilemme c'est que l'on se sait pas si le candidat favori des Primaires sera celui désigné par les gens qui iront y... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 septembre 2011

Non ce blog n'est pas mort...

Ne pouvant reprendre Internet en ce moment je déclare la non-mort de ce blog et ai envie de m'exprimer à nouveau par le biais d'autres branchements amis ou payants. Sur les primaires, dont je pense au final que ce n'était pas vraiment une bonne idée. Sur les présidentielles, les pauvres, les chômeurs, les difficultés de vivre des uns des autres au quotidien. A bientôt.
Posté par cecileinfine à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2011

Mélenchon-Nous !!

Tel est pris qui croyait prendre ! Ça semble presque idiot de redire ce dicton que l'on se répète en cours de récré. Mais voilà, quand on dénonce son voisin, on ne doit pas être étonné et choqué de se voir à son tour reprocher des actes ou des faits répréhensibles. A moins que ceux-ci ne soient pas vrais. Allez Monsieur Ferry (je peux vous appeler Luc ?) !! Soyez raisonnable… Qu'il rembourse ou pas finalement je m'en fous ! Je m'en fous de Luc Ferry (qui ne sait même pas où se trouve l'université où il enseignerait ha ha !)  ... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 juin 2011

La fuite enchantée

  Il y a des fois comme ça où le paysage devient étriqué. Vérifier rapidement que tout est en ordre et partir. On m'attendait à Paris. Lucile peaufinait son mémoire de fin d'études et souhaitait mon regard bienveillant pour des derniers détails, un regard extérieur et neuf sur ce travail acharné. Une fois à Paris, bien sûr et c'est devenu un rituel, j'appelle Jul'. Nous buvons un verre, nous nous racontons et, en partance pour l'Albanie, il a cette gentille et généreuse idée de me prêter son nouvel appartement. Mémoire,... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 mai 2011

Martine, la peine...

He ben moi, Martine Aubry, elle ne me fait pas envie. Elle rame, elle sourit avec effort, elle n'est pas légère, l'air triste même. Vous me direz, elle a pris un tel coup sur le sommet du crâne avec l'affaire DSK ! Elle ne voulait pas y aller. Il ne faut pas être devin pour le ressentir. Comme Jacques Delors, en son temps. Donc, bien à l'aise, elle était placée derrière DSK, qui visiblement ne voulait pas trop non plus (ç'aurait été drôle, finalement, vu qu'Anne Sinclair a posé pour être une Marianne dans le temps...). Non, Martine,... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mai 2011

Et Pimprenelle est partie...

Je m'étais dit avant-hier qu'après tout ce remue-ménage politique et médiatique, non je n'irai finalement pas voir La Conquête. La réalité ayant dépassé la fiction dans des proportions telles ces derniers jours, je me disais ce film il va paraître fade au bout du compte !! Et puis, hier, forte de ma liberté retrouvée après quatre mois et demi de bons et loyaux services au sein d'un contrat à durée déterminée, j'ai fait ce que j'adore : aller au ciné toute seule en plein après-midi. Tout d'abord mention speciale aux acteurs (même si... [Lire la suite]
Posté par cecileinfine à 11:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]