07 mars 2012

Mini sexe-symbol

phpThumb_generated_thumbnailjpgChantal Jouhanno parle d'hypersexualisation des enfants, on pourrait presqu'ici employer le terme de maltraitance. C'est des mamans (rarement les papas), qui inscrivent leurs filles (rarement les garçons) dans les concours de mini-miss, qu'il faut s'occuper. Ce sont elles les adultes. La question qui nous viendrait plutôt à l'esprit c'est Que font les parents ? Mais CE SONT les parents (mamans) qui souhaitent voir leurs filles ainsi déguisées. Les petites sont innocentes, elles. Je suis restée une fois scotchée sur un reportage sur ces fameux concours aux Etats-Unis et ai vu des petites filles maquillées comme des voitures volées mais le pouce dans la bouche ou le doudou à la main. Des petites filles fatiguées, à qui l'on cède du coup tous les mini-misscaprices pour qu'elles continuent la compétition qui a plus l'air d'un supplice (robe qui gratte, chaussures trop serrées et sourires forcés). Des petites filles (mais aussi quelques garçons) qui se cassent la figure se font mal, pleurent et sont déçus de décevoir leur mère. Bonjour Freud plus tard !! Expliquons simplement aux petites filles qu'au final une miss c'est rien que du maquillage sur des bêtes à concours (quelle mode d'ailleurs tous ces concours !!).

Les petites filles chez elles aiment mettre les talons ou les robes de leurs mamans. Mais c'est à la maison, c'est pour jouer, c'est ludique et ça aide à grandir. Là c'est autre chose. Concours ou défilé ou photo de mode, quand c'est imposé, c'est du travail et de l'exploitation. Moi je suis simplement pour que ces concours n'existent pas. Les enfants ont des droits. Ce ne sont pas des petites choses à exhiber. Le sujet est donc bien plus vaste que l'hypersexualisation dont bien évidemment les fabricants et autres marques de lingerie s'emparent.

Mais qui a dit que le marché ne créait pas de dupes ?

Posté par cecileinfine à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mini sexe-symbol

Nouveau commentaire