sarkozy1177912073Nicolas c'est un si joli prénom. Nicolas et Prinprenelle ont bercé notre enfance de quadras ; le petit Nicolas et ses facéties écrites par le généreux Goscinny nous fait bien rire…
Et je sens comme un vent qui tourne. Il y a de moins en moins de citoyens pour le soutenir, le Nico. Les purs et durs et ceux à qui il a graissé la patte.
Le vent tourne et c'est tant mieux. Car un pays où l'on n'a pas le droit de mettre des drapeaux pacifistes aux fenêtres ne vaudra rien de bon si les gens ne se mobilisent pas pour… qu'il parte peut-être ? On ne peut pas tout lui mettre sur ldrapeau2e dos, la crise, c'est un malus à son mandat. Mais la gestion de cette crise laisse à désirer. Le chômage avance, avance et on n'a plus d'essence pour faire la route… comme disait, si clairvoyant, le Souchon de mon enfance.

Certains citoyens se sP958058D872367G_apx_470__w_ouestfrance_entent vraiment abandonnés sur le bord du chemin. Les pauvres sont de plus en plus nombreux, mal logés, endettés, maltraités aussi dans leurs droits les plus fondamentaux.
Le drapeau que notre gouvernement érige à tout-va, a-t-il perdu ses significations ? Le rouge était quand même la représentation du sang versé pour libérer le peuple. Le drapeau français est souvent associé à la notion de liberté. En effet, du fait de ses bandes verticales, il symbolise la foi en la liberté et ce modèle a été repris par de nombreuses nations, notamment d’anciennes colonies africaines pour exprimer cette notion qui leur est chère…